5W30, B3, A1… Que veulent dire tous ces indices inscrits sur les bidons d’essence? Vous vous posez cette question?  Il faut savoir que ce sont les indices de normes et de viscosité de l’huile-moteur.

Les normes de lubrifiants automobiles:

Les normes de lubrifiants auto ont initialement été crées afin de définir un barème quand à la performance ainsi qu’à la qualité des différentes huiles-moteur présentes sur le marché aujourd’hui.

Ce sont les Etats-Unis qui sont ont été les premiers à instauré leur norme API (American petrolium institute).

Ensuite, c’est au tour du Japon de lancer le JASO (Japanese automotive petrolium organization).

Enfin, l’Europe se prête au jeu et présente l’ACEA (Association des constructeurs européens d’automobiles).

Les normes d’émission européenne définissent les limites maximales de rejets polluants par les automobiles afin de réduire l’impacte routier sur l’environnement.

Les normes des huiles-moteur européennes:

Les huiles-moteur européennes sont classées sous 4 catégories représentées par des lettres et qui sont elles mêmes divisées en sous-catégories:

  1. La lettre A: Cette catégorie comprend les lubrifiants destinés aux moteurs essences et aux véhicules légers.
  • A1: Moteurs essence capables d’utiliser les LBFV et LBFF.
  • A2:Lubrifiant universel destiné aux moteurs à espacement de vidange minime.
  • A3:Moteurs essence performants.
  • A5: Moteurs essence à haute performance, capacité d’espacement de vidange élevée, capable d’utiliser le LBFF.
  1. La lettre B: Lubrifiants destiné aux moteurs diesels et aux véhicules légers.
  • B1 : pour les motorisations diesel, sans FAP, spécialement conçues pour être capable d’utiliser des LBFV et LBFF à haute température.
  • B2: Lubrifiant conçu pour les véhicules diesel sans FAP.
  • B3: Destiné aux moteurs diesel performants à injection directe.
  • B5: Pour les moteurs diesel à intervalle de vidange espacée et capable d’utiliser les LBFV et LBFF
  1. La lettre C: Lubrifiants pour moteurs diesels et aux véhicules lourds:
  • C1 : pour les motorisations diesel hautes performances (avec TWC et FAP) et essence, nécessitant un faible frottement, une faible viscosité.
  • C2 : pour les motorisations diesel hautes performances (avec TWC et FAP) et essence, conçues pour être capable d’utiliser des LBFV.
  • C3 : pour les motorisations diesel hautes performances (avec TWC et FAP) et essence.
  • C4 : pour les motorisations nécessitant une faible concentration SAPS avec une HTHS supérieure à 3.5mPa.s (diesel hautes performances (avec TWC et FAP) et essence).

La viscosité des huiles-moteur:

La viscosité d’une huile-moteur  est la propriété physique du fluide.

Elle diffère selon la température du lubrifiant auquel elle doit s’adapter afin de permettre dans un premier temps, lorsqu’il est chaud, de maintenir le film lubrifiant entre les pièces en mouvement et dans un second temps, lorsqu’il est froid, de permettre le pompage du lubrifiant afin de favoriser le glissement des pièces en mouvement

La viscosité d’une huile-moteur se définie selon la formule xxWxx: Les x représentant des chiffres qui varient selon la température du lubrifiant, plus il est chaud, plus le chiffre sera bas. Le W quand à lui fait référence à winter, hiver en anglais.

Catégories : Non classé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *